AAMNA MALIK

le 10 mai 2014

Le prix de la poésie est la même que la pose de votre âme à nu.

Vous mettez votre cœur sur la ligne

Chaque fois que vos mots prennent comme des oiseaux dans l’air.

Vous êtes nu comme vous vous déshabillez vos défenses

Derrière des métaphores, des phrases et des rimes.

Vous vivez la vie comme un livre ouvert

Où n’importe qui peut regarder,

Il y a souvent un coût, souvent une amende.

Tout le temps passé à la recherche de l’âme, l’analyse

Fantasmer et rêver,

Seulement pour les autres de tordre vos mots

Et déformer le sens.

Poèmes sont des instantanés de ce qui vit dans votre esprit

Et peut-être des rappels de temps qu’il vaut mieux laisser derrière.

Le prix de la poésie, pour moi,

Ne sera jamais aussi pas cher comme un déguisement.

Car pour moi le prix est la lumière au bout du ma tunnel.

La  lumière de ma vérité qui révèle mes mensonges.

Le bon, le mauvais, le laid, tout de moi!

Le prix de la poésie est le don de la vérité

Qui me libère.